Les différents types de défauts du vernis en carrosserie

5/5 - (1 vote)

Le vernis sur une voiture est un élément important pour protéger la carrosserie contre les rayures et les impacts et bien entendu, il donne ce aspect brillant et ce magnifique effet miroir à la voiture. Malheureusement, il est souvent sujet à des défauts qui peuvent nuire à son apparence et alors son rôle de protection et son esthétique sont rompu. Dans cet article, nous allons vous présenter les 8 types de défauts les plus courants sur le vernis d’une voiture!
Il y a beaucoup de causes différentes qui créent des imperfections sur le vernis telles que les conditions climatiques, les agressions mécaniques (volontaires ou involontaires) les rayons du soleil (à cause des rayons UV) etc. La grande majorité de ces défauts sont minimes et superficiels mais on les voit tout de même à l’œil nu car, les rayons de la lumière sont déviés par ces imperfections et cela annule l’uniformité du reflet.

Les 8 types de défauts les plus courants sur le vernis en carrosserie

Je vais vous détailler tous ces défauts les uns après les autres dans cet article. Afin de vous aider à mieux vous représenter les différents niveaux de dégradation que ces défauts génèrent au niveau de la peinture, j’ai réalisé le schéma ci-dessous!
Les défauts sont classés dans l’ordre croissant en termes de niveau de profondeur (du plus minime au plus profond) et de la lettre A à la lettre G. Enfin sachez qu’il est possible de corriger la grande majorité de ces défauts avec une polisseuse voiture mais certains d’entre eux demandent l’intervention d’un carrossier.
Schéma-coupe-latérale-représente-différentes-couches-de-la-peinture-et-du-vernis-sur-lacarrosserie-d'une-voiture

Les hologrammes

Niveau de profondeur B

Il y a différents types de défauts qui peuvent affecter l’apparence du vernis en carrosserie d’une voiture. Les hologrammes sont l’un de ces défauts. Ce sont des taches brillantes ou des reflets qui se forment sur le vernis en carrosserie lorsqu’il est exposé aux UV. Les hologrammes sont généralement causés par un mauvais polissage et bien souvent, ce phénomène se retrouve sur les véhicules qui sortent de concession. Ce phénomène est malheureusement fréquent et l’on peut très bien ne pas s’en rendre compte immédiatement lorsqu’on va acheter sa voiture chez un revendeur auto. C’est une fois exposée au soleil que la carrosserie dévoilera ses secrets et un petit tour chez un carrossier plus aguerri qui maitrise sa polisseuse sera alors nécessaire.

L'oxydation

Niveau de profondeur G

L’oxydation est un type de défaut qui se présente sous forme de taches brunes ou jaunes sur le vernisElle est généralement causée par l’exposition aux UV ou à la pollution. On retrouve ce genre de défauts sur les véhicules qui stationnent longtemps dehors ou bien sur les voitures anciennes. Ce phénomène rend la peinture rêche au toucher et si vous passez un chiffon pour frotter votre carrosserie il aura du mal à glisser. L’oxydation peut très rapidement se développer quand il y a des rayures ou bien lorsque la peinture est vielle. On reconnaît aisément l’oxydation sur une peinture, par exemple, le rouge vire au rose ou bien le noir va vers le gris! Il sera plus difficile de constater l’oxydation sur une peinture blanche et mais en regardant de plus près on la verra si elle existe. 

Comparaison-capot-voiture-avant-après-polissage

Les Tourbillons / Swirls

Niveau de profondeur C

Les tourbillons ou les swirls sont des défauts qui se présentent sous forme de petites marques circulaires sur le vernis. On les appeles aussi « tourbillons de lavage » et ils sont généralement causés par les mauvaises techniques de lavage ou de polissage. On les repère très facilement avec un halogène un bon éclairage lumineux.

Ils peuvent être causés par diverses causes, comme le lavage incorrect de la voiture ou l’utilisation de produits abrasifs et de chiffons qui ne sont pas adaptés. Ces défauts sont assez légers et ils sont situés sur la couche supérieure du vernis. Ils sont également appelés « toile d’araignée » ou « micro-rayures » et sont les défauts plus rependus sur une carrosserie de voiture.

Les rayures

Il existe principalement deux types de rayures, les rayures profondes et les rayures légères.

Niveau de profondeur D, E, F

1 Les rayures localisées dans le vernis :

Ce type de rayure est à la surface du vernis, sur la couche supérieure, ce sont les rayures les plus rependues. Ces rayures sont causées principalement par l’utilisation de chiffons/tissus ou d’éponges non appropriés ou de très mauvaise qualité. C’est le type de rayure le plus simple à corriger. Vous pouvez soit vous munir d’une polisseuse, soit le faire à la main (avec un pad manuel en mousse) et avec du polish ou compound.

2 Les rayures localisées dans la peinture :

Quand la rayure atteint la couche transparente elle est alors incrustée dans la peinture elle même. Ce type de rayure demande plus de compétences et d’expérience pour être traitée. Elles sont causées par des agressions (volontaire ou non) de type mécanique, avec des éléments durs tels que le métal ou le bois. Si vous constatez ce genre de défauts sur votre véhicule alors il faudra faire appel à un professionnel. Dans ce cas il faut généralement poncer la rayure jusqu’à ce qu’elle soit nivelée, on appelle ça le « wet standing ».

Les rayures qui atteignent l’apprêt :

Ces rayures sont vraiment profondes et très difficiles à corriger. En général, les pro du detailing répareront ce type de rayure comme une retouche peinture. Il est possible d’utiliser le fameux stylo pour couvrir ce genre de rayure, mais cela reste du dépannage.

Les rayures qui atteignent le métal :

Si vous pouvez constater du métal sur votre carrosserie alors il faut très rapidement traiter ce défaut. En effet, si le métal d’une carrosserie est à l’air libre il ouvre la porte aux contaminants qui amènent à l’oxydation puis c’est la rouille. Certaines personnes appliquent une couche de vernis sur les rayures de ce type afin de pallier aux différents futurs problèmes d’oxydation, le mieux est bien entendu de consulter un pro le plus rapidement possible.

Les marques d'eau

Niveau de profondeur A

Bien que, à priori on ne s’y attende pas vraiment, il faut savoir que l’eau contamine un véhicule! Ce phénomène est le résultat des imputées qui sont contenues dans l’eau courante et même dans l’eau de pluie. La surface de la peinture peut véritablement être attaquée et contaminée par une eau très dure qui contient du calcaire par exemple. On peut remarquer ce genre de défauts sur les voitures qui stationnent  l’extérieur, l’eau viens stagner dessus et en séchant avec le soleil, les tâches apparaissent et ne partent plus au lavage de la voiture. Dans ce genre de cas, une décontamination traite bien cette situation ou même l’utilisation de la fameuse Claybar. L’utilisation d’une polisseuse peut s’avérer utile si les tâches sont bien marquées.

Peinture-bleu-de-voiture-qui-a-des-marques-d'eau

Les éclats de peinture, les stones chips

Niveau de profondeur G

Quand on roule et notamment sur une autoroute, il est très courant que des minuscules petits cailloux soient projetés à grande vitesse sur la peinture de la voiture. Ces petits impacts créent des fissures plus ou moins profondes qui font sauter le vernis, la peinture et parfois même l’apprêt! Il est tout à fait possible de traiter et de corriger ce type de défauts avec une polisseuse rotative, mais le traitement au préalable avec un kit de retouche chipex est parfois incontournable. Malheureusement, en fonction de la zone ou ces éclats se situent, il peut s’avérer impossible de réparer et il faudra alors faire appel à un peintre directement. S’il se trouve que vous avez un défaut de ce genre sur une arrête alors là il est presque impossible de le corriger parfaitement.

Peinture-bleu-clair-sur-voiture-qui-présente-des-éclats-sur-le-vernis

Les tâches et marques - Etching

Niveau de profondeur D

Ce type d’imperfections est très fréquent et touche surtout les véhicules qui stationnent à l’extérieur malheureusement. Au fil du temps, la pollution dans l’air les fientes d’oiseaux (qui contiennent de l’acide urique), les pluies acides (qui sont le résultat de produits chimiques contenus dans la vapeur d’eau de l’atmosphère) se succèdent et les vernis de voiture ne peuvent plus rester parfaitement intacts. Ces défauts peuvent également être le résultat d’un très mauvais lavage ou même d’un mauvais séchage à cause des frottements trop intenses.

Ces micros rayure sont le plus souvent superficielles mais parfois elles peuvent progresser jusqu’à la couche de base du vernis (niveau de profondeur E).

Avec le temps, les saisons s’enchainent et la chaleur de l’été va alors faire que la peinture se dilate tandis que le froid d’hiver va au contraire la faire se contracter. Ce phénomène de dilatation/contraction combiné aux différents produits chimiques extérieurs (dont ceux contenu dans les excréments d’oiseaux) est très néfaste pour la peinture qui va alors se fissurer au fil du temps et créer des micro rayures plus ou moins importantes.

Si votre véhicule est dans cette catégorie alors un petit polissage serait le bienvenu mais avec précautions car les zones attaquées par des fientes d’oiseaux sont extrêmement fragilisées et il faut il aller très doucement.

Vernis qui pèle et s'écaille

Niveau de profondeur C, D, E, F

On trouve ce phénomène sur des peintures qui ont un très grand nombre d’année et qui ont peu été entretenue voir pas du tout. La couche de vernis va alors commencer à s’estomper, on appelle cela le fading et ce à cause d’une exposition trop importante au soleil (les fameux rayons uv). Il y a également des causes extérieures qui attaquent le vernis telles que le sel de voirie, les excréments des oiseaux, le froid extrême, les insectes écrasés etc. Si votre voiture se trouve dans cet état alors vous n’avez pas d’autres choix que de faire repeindre la carrosserie. Si vous vivez dans des régions qui sont soumises à des conditions climatiques importantes comme dans le nord ou bien au contraire dans le sud alors vous pouvez envisager d’appliquer une cire protectrice sur votre voiture.